Traitements
Le CBD est-il un bon moyen de se sevrer du cannabis ?

Le CBD est-il un bon moyen de se sevrer du cannabis ?

Le sevrage cannabique entraîne plusieurs symptômes comme la perte d’appétit, les troubles du sommeil, les sautes d’humeur, les migraines, etc. Le CBD est un bon moyen pour se sevrer du cannabis, car il permet de lutter contre ces symptômes. En plus, il n’est pas psychoactif.

Lire également : CBD : sous quelle forme pour quel besoin ?

Le CBD et les migraines

Le CBD est un allié important pour quelqu’un qui souhaite se sevrer du cannabis, étant donné qu’il soulage des troubles divers. Il est capable de soulager les troubles digestifs, abdominaux et les migraines causés par le sevrage.

En fait, c’est un cannabidiol qui a des propriétés anti-douleur et anti-inflammatoire. Il agit sur les récepteurs A3 de la glycine pour limiter, voire même supprimer les douleurs inflammatoires et neuropathiques. Une étude publiée dans le « Journal of Experimental Medecine » le prouve.

Dans le meme genre : Comment utiliser le CBD pour traiter l’anxiété et le stress ?

Le CBD est également capable d’agir sur le système endocannabinoïde en se fixant sur les récepteurs CB1 et CB2. Cette action permet de réduire les douleurs et de ressentir une sensation de bien-être profond.

Le CBD et les sautes d’humeur

Le CBD est une molécule qui a des propriétés anxiolytiques, antipsychotiques et antidépresseurs. Étant donné que parmi les symptômes liés au sevrage cannabique, il y a les sautes d’humeur, le CBD peut donc aider à se sevrer du cannabis.

Il apporte une sensation de bien-être en réduisant le stress et l’anxiété qui provoquent ces sautes d’humeur. Il agit sur le récepteur 5-HT2A (antipsychotique) et du récepteur 5-HT3A qui intervient sur l’humeur. Il participe à la régénération des cellules neuronales grâce à ses actions sur les récepteurs CB1 et CB2.

Il peut également calmer les sautes d’humeur suite au stress lié à la douleur lors du sevrage. La molécule peut, par exemple, agir sur les récepteurs TRVP1 pour influencer la réponse de l’organisme face aux douleurs.

Le CBD et l’appétit

Lors du sevrage cannabique, il est possible de perdre l’appétit. Si le THC stimule le ghréline qui engendre l’appétit et provoque de grandes fringales, le CBD régularise l’appétit. Il équilibre la sécrétion de cette hormone pour une alimentation normale et saine.

Il peut aussi agir sur le récepteur 5-HT1A qui intervient sur l’appétit. Bref, en consommant du CBD, vos besoins en nourriture seront normaux. Vous aurez faim quand il est temps de manger et vous ressentirez une sensation de satiété après le repas.

Il y a également l’effet du CBD face au stress et à l’humeur. Il est connu que les sautes d’humeur et l’anxiété provoquent un dérèglement du système digestif et ont tendance à soit diminuer, soit accentuer l’appétit.

Le CBD et le sommeil

Ceux qui débutent un sevrage de cannabis sont souvent victimes des troubles du sommeil.. Le CBD peut aider dans le sevrage, car il permet d’éviter ces troubles. En fait, cette molécule agit sur la modulation circadienne du sommeil. Il favorise le sommeil rapide. Il régularise également le cycle du sommeil.

Enfin, il permet de profiter d’un sommeil réparateur en réduisant les réveils nocturnes.
Pour un endormissement facile, un sommeil plus long et réparateur, vous pouvez appliquer de la crème CBD sur votre front ou consommer quelques gouttes d’huile CBD avant le coucher.