Conseils
Quelles sont les contre-indications du CBD ?

Quelles sont les contre-indications du CBD ?

Le CBD figure parmi les cannabinoïdes qu’on trouve dans le chanvre. Il a plusieurs vertus. Il peut être utilisé pour soulager les douleurs chroniques, traiter les troubles du sommeil, lutter contre le stress et l’anxiété, etc. Par contre, il faut faire attention car il y a des contre-indications.

A lire également : Comment consommer le CBD de manière sûre et légale ?

Les contre-indications : le surdosage de CBD

Les contre-indications sur le CBD concernent en général le surdosage, l’abus est nocif. Si vous consommez trop de CBD, vous risquez des effets secondaires.

La somnolence et l’insomnie

En fait, le CBD agit sur les troubles du sommeil quand il est bien dosé. Il favorise l’endormissement et le sommeil profond. Si vous en abusez, la relaxation sera trop élevée. Vous allez somnoler. Un surdosage peut aussi provoquer des insomnies chez certaines personnes.

A découvrir également : Comment utiliser le CBD pour traiter la douleur chronique ?

Abus de CBD : attention aux vertiges

Bien que passager, des vertiges peuvent survenir après une consommation à forte dose de CBD. C’est dû à une baisse de la tension artérielle. Il faudra se mettre en position couchée le temps que les étourdissements disparaissent.

Surdosage de CBD et nausées

Certes, le CBD est une molécule qui peut calmer les nausées, mais seulement quand il est bien dosé. Un surdosage de CBD peut amplifier les nausées et peuvent même entraîner d’autres effets indésirables comme les troubles de l’appétit, les migraines, etc.

Les contre-indications en cas de traitement de CBD

Des effets indésirables ont été constatés chez certains patients qui suivaient un traitement à base de CBD. Ce cannabidiol est déconseillé aux personnes qui ont des problèmes artériels.
Il est aussi déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes qui ont des problèmes cardiaques et à celles qui souffrent de la maladie de Parkinson. En général, les personnes qui suivent un traitement médical ne doivent pas prendre du CBD.

Les personnes qui ont des problèmes artériels

Si à forte dose, le CBD entraîne une baisse de la tension artérielle, elle peut provoquer cet effet chez les personnes qui ont des problèmes artériels, même à petite dose. Il est donc déconseillé de consommer ou d’appliquer du CBD dans ce cas là.

Les femmes enceintes

Pour les femmes enceintes, la consommation de CBD peut avoir des impacts sur le nourrisson. Certes, c’est un cannabidiol qui peut aider en cas de nausées, de douleurs dentaires, de douleurs chroniques et autres, mais il est conseillé d’éviter d’en prendre sauf après consultation d’un médecin.

Les personnes cardiaques

Le problème avec le CBD, c’est qu’il n’y a pas de dosage universel. Le taux et la concentration à consommer dépendent de chaque individu. Si vous vous trompez de dose, les effets secondaires peuvent être dangereux, surtout si vous êtes cardiaque. Le cannabidiol agit en fait sur le système cardio-vasculaire.

Les personnes qui souffrent de la maladie de Parkinson

Cette catégorie de personnes ne doit prendre du CBD qu’après le feu vert de leur médecin. En fait, un problème de dosage peut augmenter les mouvements musculaires et accentuer les tremblements provoqués par cette maladie.

Les personnes qui suivent un traitement médical

Il est aussi déconseillé de prendre du CBD si vous suivez déjà un traitement médical, sauf si votre médecin vous l’a conseillé. Les études concernant l’association de ce cannabidiol à des médicaments n’ont pas encore été approfondies.